archive

Archives de Tag: suicide

 

Il y a un homme qui s’est suicidé, Bruno Bettelheim, très méprisé par les psychanalystes, mais merveilleux penseur cependant, qui a écrit Les blessures symboliques qui est un très grand livre sur le féminisme et qui a écrit La forteresse vide, un très grand livre sur ceux qui ne souhaitent pas parler, qui ne souhaitent pas vivre quand ils sont tout petits et qui est un livre qui me touche extraordinairement. Il s’est, il s’est, il s’est en effet suicidé en prenant un sac de l’épicerie où il avait fait ses courses et a plongé sa tête dedans parce qu’il en avait assez de… de vivre. Mais lorsqu’il était dans le camp de Buchenwald, Bruno Bettelheim a survécu à l’aide d’une phrase qui est une phrase d’Horace – pardonnez-moi c’est en latin mais – mors ultima linea rerum, la mort est la ligne ultime des choses, c’est-à-dire à l’instant où ce serait trop insupportable la déréalisation à laquelle me… les nazis me conduiraient, je pourrais choisir ma mort parce qu’il y a toujours une dignité possible à partir de cette ligne… sur laquelle nous écrivons nos vies comme écrivains et qu’il y a la possibilité de recourir à l’interruption. La mort… la nature nous a donné la possibilité de ne pas souffrir trop loin l’avilissement…

Pascal Quignard, entretien avec Alain Veinstein, le 4 septembre 2009.